posté le 21-12-2007 à 22:17:30

I'm leaving today ....

Samedi 21 décembre, 17h00, Gare Lille Europe

Une petite brunette, chaussée d'escarpins et traînant derrière elle une grosse valise bleue, se jette au cou de sa tante et de sa grand-mère. Elle regarde autour d'elle et se dit qu'elle aimerait être autre part malgré tout ; mais apparemment, pour l'instant, la vie en a décidé autrement. Elle décide d'attendre. Qui sait ? Noël lui réservera-t-il quelques miracles.

 


Ptites bafouilles

 
 
 
posté le 20-12-2007 à 14:41:50

Hope's fading away. (song by QOTSA - "This lullaby")

 
Where O where have you been my love?
Where O where can you be?
It's been so long, since the moon has gone.
& O what a wreck you've made me.

Are you there over the ocean?
Are you there, up in the sky?
Until the return of my love
This lullabye

My Hope is on the horizon
Every face, it's your eyes i can see
I plead, i pray through each night & day
Our Embrace is only a dream.

And as sure as days come from moments
Each hour becomes a life's time
When he'd left, i'd only begun this lullabye
 


Ptites bafouilles

 
 
 
posté le 18-12-2007 à 00:27:23

Happy Birthday Grandpa !

 

64 ans ! Joyeux anniv', papi du rock n°2 !

Longue vie à toi, Keith Richards ! 


 


Ptites bafouilles

 
 
 
posté le 17-12-2007 à 21:35:41

Une lueur d'espoir

 

 

 

Les journées qui commencent mal finissent rarement bien. A 21h, on est déjà couché, en se disant que demain est un autre jour.

Réveil difficile, partiel foiré, froid de canard, début de crève, et pour couronner le tout, la serrure de l'appart' qui refuse de s'ouvrir, et personne de l'autre côté pour ouvrir. Dans des moments pareils, on en maudirait notre karma ... si cette supercherie à la mode existait vraiment. Et c'est à ce moment-là qu'un petit rayon de soleil passe par la fenêtre et vous caresse le visage. Vous souriez.  Vous partagez des blagues cocasses avec un pote ; celui-ci vous apprend que [...] vous porte un peu d'intérêt. Vous êtes aux anges.

Qui sait ? Ce soir, [...] vous parlera. Et vous vous endormirez en souriant.

 


Ptites bafouilles

 
 
 
posté le 17-12-2007 à 10:01:21

Mood of the day : en train de baisser les bras

 

 

 

 

Plus les heures défilent et plus je me sens vidée de l'intérieur. Il n'y a plus que cette boule qui se compresse dans ma gorge ; celle du regret de ne pouvoir et de n'avoir rien pu faire.

Plus les heures défilent et plus je perds espoir de le voir devant ma porte avec l'envie de tout dire.

Il a l'air d'être bien maintenant ; je commence à me dire qu'il ne voudra sûrement pas se casser la tête avec de tels problèmes. C'est dommage.

Si le bonheur était d'être malheureux, ça se saurait. J'aurais espéré qu'il le soit avec moi.

C'est à lui de voir.

 


Ptites bafouilles

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article